Limoges CSP (1972-1973) – Le Cercle Saint-Pierre devient Limoges CSP

À la suite de la saison 1971-1972, personne n’imaginait revoir de sitôt le Cercle Saint-Pierre en Championnat de France. Or en juin 1972, malgré une descente, un changement stratégique s’opère au sein de la section de basket-ball du Cercle Saint-Pierre Limoges, bientôt appelée couramment, Limoges CSP.

L’appel du 9 juin 1972

DSC00567
L’appel du 9 juin 1972, date départ du renouveau (Source : Populaire du Centre, 10 juin 1972 – BFM Limoges).

En juin, le 18 juin 1940, plus précisément, en France, on se rappelle de l’appel du Général de Gaulle, tout du moins dans les livres d’Histoire puisque cet appel ne fut entendu que par une poignée d’habitants de l’hexagone, captant les ondes d’outre-manche. Le 9 juin 1972, celui des dirigeants du Limoges CSP, diffusé sur l’antenne régionale de l’ORTF, le jour suivant, aux « Actualités du Limousin » a lui aussi eu un faible écho. Pourtant, ces deux appels, rétrospectivement, eurent un impact, peu de temps après, dans leurs combats. Ainsi, Xavier Popelier, Président du CSP Limoges depuis 1961, devant un parterre de dirigeants locaux, annonce : « Aujourd’hui, 9 juin 1972, nous nous sommes réunis, dirigeants du Cercle Saint-Pierre, pour vous annoncer une grande nouvelle. Notre patronage, le Limoges Cercle Saint-Pierre a pris la décision de monter une grande équipe de basket à Limoges […] Devant vous, nous prononçons le pari de monter notre club de régional ; de le monter en Nationale II. ». Désormais, le nom du patronage, Limoges Cercle Saint-Pierre devient Limoges CSP. Un choix officiel qui permettra de donner une nouvelle image de marque, même si dans la presse, l’abréviation est largement répandue dans les articles. Il est question, selon l’Écho du Centre du 10 juin 1972, « de redonner à Limoges un grand club de basket » mais inenvisageable sans « l’appui de concours financiers représentés notamment par MM. Lissac et Tourny, appui obtenu par plusieurs raisons, le temps de prouver que les résultats, suivront ».

effectif csp 1972-1973Certes, cette saison, le club devra démarrer en Championnat Régional, mais son recrutement annonce la couleur. En conséquence, pour atteindre ce pari, le Limoges CSP sera entraîné et dirigé par Christian Lajat, « transfuge de l’ASPTT et qu’il pourra compter sur les services de Raymond Bique, également de l’ASPTT, et de Christian Desvalois, capitaine de l’ASPTT Paris. » lit-on dans le Populaire du Centre du Samedi 10 juin 1973. D’autres contacts, insinué Popelier, ont déjà été dorénavant pris avec des éléments de Challans, de l’ABC Nantes, de Roanne, de Villeurbanne, d’Antibes.

À la fin de la réunion, Albert Chaminade, le Président de la Région Fédérale (jusqu’en décembre 1973), Mr. Parbelle pour la Municipalité et en compagnie de Mr. Carné, inspecteur départemental jeunesse et sport, ont évoqué quant à eux, « les possibilités d’un Palais des Sports, ou plus modestement de couvrir les terrains de basket de Beaublanc » toutefois, le journaliste du quotidien communiste, André Clavé estime que « la salle municipale est largement suffisante » pour l’instant.

Une équipe sur mesure

DSC00540
Une phase du match, Limoges BC – Limoges CSP : Vareille (CSP) au lay-up, poursuivit par Martinez J.-P (LBC). On reconnaît encore Calvet, Malinvaud et Métadier (Source : Echo du Centre, 26 février 1973 – BFM Limoges).

Bien entendu, l’équipe est taillée pour remonter immédiatement en Championnat de France. Le CSP ne déplore qu’un seul départ officiel, à savoir, Alain Forestier, un jeune du club, s’engageant dans la formation limougeaude, l’AL Sablard. Avec Bique, souvent appelé « le noir » dans la presse (les noirs n’étant pas encore nombreux sur les terrains de basket-ball, l’expression qualificative est utilisée), Lajat, Malinvaud, Puyhardy, Pierredon, Desvalois, le Cercle détonne au plus haut niveau régional. Dès le 30 septembre, le CSP Limoges commence le Championnat d’Excellence Régionale et inflige une sévère défaite au CSM Jourdan (90-36). À cette occasion, Bique score 35 points… le début d’une longue série. Le Limoges BC est le seul concurrent en mesure de défaire le CSP. À deux reprises, le duel fut remporté par les Cerclistes, au match aller par 66 à 61 et surtout au match retour par 64 à 45 (24 février 1973), offrant au tout nouveau CSP, « devant un public très nombreux » (environ 200 spectateurs), le titre de Champion Régional !

calendrier csp 1972-1973

classement 1972-1973

Limoges a profité d’une embellie en outre en Coupe de France FSCF, en éliminant les pensionnaires du Championnat Fédéral, le CEP Poitiers et l’Avant-Garde de Saint-Denis, sans pour autant dépasser le stade des huitièmes de finale.

Signe des temps qui changent, en décembre 1973, Albert Chaminade démissionne de la présidence fédérale et le Basket-Ball français va connaître une nouvelle formule, avec l’apparition, pour la saison suivante, du Championnat de Nationale III et IV dans lequel évoluera le CSP Limoges lors de la saison 1973-1974. Enfin, à la surprise des commentateurs, cette saison 1972-1973 voit le maintien du « bonus » et des deux étrangers pour le Championnat National, contre les avis contraires du technicien français Joë Jaunay et celui de « l’Association des Présidents de Clubs de Nationale »… une discorde qui s’estompera à la fin des années 1970.

À Limoges, on pense à l’avenir, en accueillant les deux prestigieuses formations de la Nationale 1, le Caen BC et l’AS Berck, pour affronter, non pas le CSP, mais la sélection du Limousin dans laquelle figure en bonne place, deux joueurs de Saint-Pierre, Bique et Malinvaud.

DSC00472
L’équipe « Limousin », le gratin du basket-ball local (Source : Écho du Centre, 30 avril 1973 – BFM Limoges).
DSC09611
L’AS Berck de Gardner a joué comme un Champion de France (Source : Populaire du Centre, 11 mai 1973 – BFM Limoges).

Voilà donc, une période riche pour le Basket-Ball, bientôt le CSP s’envolera pour Hambourg afin d’aborder pour le mieux, la nouvelle saison de Nationale IV se profilant à l’horizon 1973-1974, avec un principe : être toujours au-dessus du cercle.

Publicités

2 réflexions sur “Limoges CSP (1972-1973) – Le Cercle Saint-Pierre devient Limoges CSP

  1. Pourquoi ne mentionne t on jamais mr Boisseau Henri qui a tant fait lui aussi pour le basket Limoges et bien d autres sports?
    Je connais tous ceux dont vous parlez grâce à tous ses souvenirs.
    Ce serait sympa de parler de cet homme,toujours là pour les autres et avant tout pour le sport.
    Merci de m’avoir lu.
    Cordialement.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,

      Probablement que je n’ai pas eu accès à des archives le concernant ce pourquoi j’en ai pas encore parlé 😉 sinon si vous en avez, je serais curieux de les voir.

      Cordialement,
      Blondeau Hugues

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s